24 mars 2017

Je travaille dans un combini - suite

Dans mon précédent article, je vous avais parlé de M, ce vieux monsieur à la peau abimée et aux sens émoussés. Il se trouve que l'on s'est croisés en ville une foisr. En plus du combini, il fait des livraisons en scooter. Il a le gout du risque, à moitié sourd et lent dans ses réflexes, il a choisi un job qui pourrait lui couter la vie à chaque instant. Si je parle de lui, c'est qu'il est un peu devenu une légende au boulot à force d'accumuler les bourdes. Le boss était déjà passablement agacé par son comportement, mais rapidement,... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 05:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2016

Je travaille dans un combini

L’été dernier, reclus au fin fond de la campagne française dans un village mouroir, j’écrivais un peu par hasard un article très sommaire sur les supérettes japonaises. J’étais loin d’imaginer que j’allais passer de l’autre côté de la caisse. D’autant plus que ce n’est pas du tout le genre d’emploi adapté à mes capacités. Les métiers de relation avec le public me stressent et me vident de mes forces. Je suis psychologiquement KO au bout de 3 heures d’interaction sociale, alors des visages inconnus qui changent toutes les 30 secondes,... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 04:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 novembre 2013

Des soucis de natalité en perspective…

Résumé d'un article que je viens de lire sur NHK.D'après une enquête de Recruit Bridal sur un échantillon de 1200 Japonais, 45% des hommes japonais entre 20 et 30 ans n'ont jamais été en couple de leur vie. Sur la même tranche d'âge, cela concerne 28% des Japonaises.Parmi les raisons évoquées par les sondés : "je ne veux blesser personne" "J'ai peur de l'échec"...Une autre étude réalisée sur 200 étudiants montre que 70% d'entre eux n'ont pas de vie affective.Il en ressort que le plus difficile pour eux est d'ouvrir leur coeur et... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2013

Tu sais que tu as vécu trop longtemps au Japon quand :

De retour au pays, tes mouvements intriguent. Tu salues systématiquement les gens par un mouvement de la tête, voire inclines ton dos sèchement pour montrer ton respect. Tu ne cherches ni les bises ni les poignées de main. Tu mets ton bras droit devant toi quand tu passes devant quelqu’un dans un rayon, pour signaler que tu t’excuses de bloquer la vue un instant. Tu t’arrêtes au feu rouge alors qu’aucune voiture n’arrive.   Ton langage intrigue. Des mots curieux sortent de ta bouche : “yoshi”, “hai”, “yoisho”, “yatta”, “kora... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 18:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 décembre 2012

Un handicapé s'en prend aux passagers

De retour d'Osaka, je décide de prendre le métro et m'installe sur le quai près du wagon de tête. C'est là que montent et descendent les personnes à mobilité réduite. L'usage veut que ces personnes se présentent au guichet. Un employé du métro les invite à prendre l'ascenseur en direction du quai pendant que lui-même va chercher la planche dépliable à poser entre le wagon et le quai. Cependant, ce soir, le passager est seul et doté d'un véhicule motorisé plus proche d'une voiture que d'une chaise roulante. Comme la procédure... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 11:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 juin 2010

Stingray back-stage

Parmi les avantages de la vie au Japon, il y a entre autres la possibilité de faire des choses auxquelles je n’aurais jamais pensé en France, ou que je n’aurais pu faire par manque de relations. Jusqu’à maintenant, j’avais eu l’occasion de passer à la télé locale lors de mon premier séjour au Japon. Je me souviens aussi d’avoir vu mon nom dans un article d’une gazette du département Ishikawa. Plus récemment, j’ai pu faire “gardien à l’entrée d’un club privé” et chanteur amateur en cabaret. Plus récemment encore, j’ai vu mon nom dans... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 00:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 décembre 2009

La soirée après la soirée, après la soirée...

Ces derniers temps, je sors plus souvent qu’à mon habitude. Il faut croire que le Japon a réussi à rogner sur ma nature pantouflarde. Il y a aussi le fait que j’ai attendu de nombreuses années avant de venir au Japon. Rester trop longtemps à la maison doit peut-être me faire culpabiliser inconsciemment. Il y a tellement de choses à voir, de gens bizarres à analyser, de nourritures chimiques à découvrir et de lieux louches à visiter que maintenant, je refuse rarement de sortir… c’est toujours rigolo de voir un Japonais bourré après... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 00:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 mai 2009

Soirées arrosées

En décembre, il y a des bônenkai. En janvier, il y a des shinnenkai. Ces soirées rassemblent un groupe de collègues autour d'un dîner bien arrosé pour officiellement célébrer l'entrée dans une nouvelle année laborieuse. C'est surtout l'occasion de se lâcher entre collègues, on décharge une pression accumulée... J'avais jusqu'ici expérimenté quelques bônenkai, mais cette année, je découvre une autre période propice aux soirées arrosées : mars et avril. Quand on touche un peu au secteur de l'enseignement, mars n'est pas un mois comme... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2008

bônenkai 2008

L'année dernière, je subissais mon premier bônenkai au Japon, cet événement marquant la fin de l'année et où il faut se coltiner les mêmes personnes avec lesquelles on travaille toute l'année, mais dans le cadre d'une soirée et en prenant sur son temps personnel. Au Japon, on a toujours le chic pour faire déborder le travail sur son temps libre... Je me souviens avoir déjà participé à de tels événements forcés en France. Ca dépend un peu de la culture d'entreprise. Selon les gens, les motivations semblent assez différentes : -montrer... [Lire la suite]
Posté par Stingray à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 août 2008

Wanted

Mon planning est plein. Je vais devoir refuser des propositions. Si vous êtes francophone, sur Nagoya, opérationnel pour donner des cours de français (et en situation régulière), écrivez-moi pour que je passe vos coordonnées à 3 instituts de langue...
Posté par Stingray à 09:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]