Mon expérience du travail au Japon. Premier épisode : Le Ground Service d'un aéroport international.

Plus de 6 ans, je me suis consacré à l'enseignement du français, ce qui m'a amené à être freeter ou alors à répondre à des missions venant d'écoles ou de centres culturels. Soit j'étais payé directement par mes élèves, soit par les écoles, mais je n'avais pas vraiment de contrat et le terme de salarié ne s'appliquait pas à mon cas. Ces 3 dernières années, j'ai pu élargir mon expérience du "salariat" à la japonaise, et ainsi découvrir les vraies conditions de travail au sein d'équipe japonaise, les relations entre collègues et supérieures, ainsi que la fiscalité. J'ai pu aussi tester les types de contrat, CDI, CDD, saisonnier...  

Vous avez déjà de nombreux youtubeurs qui partagent leur expérience du travail au Japon. Si j'ai souhaité apporter ma petite contribution, c'est que dans la plupart des cas, tous ces jeunes en PVT font des petits boulots, avec des temps de travail égaux ou inférieurs à 28h/semaine. Dans mon cas, j'ai pu expérimenter du travail de nuit, des tâches salissantes ou dangereuses, des horaires à rallonge et des frictions entre collègues... Je vais dans cette vidéo me consacrer à l'expérience la plus récente, qui fait toujours partie de mon quotidien.

Travail au Japon : une journée type à plein temps dans un aéroport international