Chaque année, un défilé de char est organisé à Handa, dans la presqu’ile de Chita. Une partie des chars est montrée au public tandis que les autres restent au garage pour leur entretien et leur conservation. Ce n’est qu’une fois tous les 5 ans que l’on sort tous les chars. Là, c’est un évènement plus important qui attire les habitants de la presqu’ile. Les cordons de chars partent des quartiers les plus éloignés de Handa pour rejoindre l’artère principale. Cela va prendre plusieurs heures pour qu’enfin tous les chars soient alignés sur l’avenue. Ces chars équipés de roues en bois sont lourds et sans volant. Ils sont à la fois tirés et portés par une équipe de jeunes volontaires issus du même quartier que le char. On m’a assuré qu’il s’agissait de jeunes tout à fait normaux, mais ce qui est souvent ressorti dans mes photos, c’est l’omniprésence de jeunes de type “bôsôzoku” ou “chinpira” (bad boys)

La grande avenue est couverte de stands. Cela sent la saucisse de francfort, les yakisobas, et les takoyakis. Du fait de la position de la ville, accessible uniquement par un train poussif qui se traine sur une voie qui sert dans les deux sens, il ne faut pas s’attendre à voir beaucoup d’étrangers venir ici. Tant mieux, cela rend l’évènement plus authentique…

handa-dashi-matsuri42

handa-dashi-matsuri43

handa-dashi-matsuri44

handa-dashi-matsuri45

handa-dashi-matsuri46

 

handa-dashi-matsuri47

handa-dashi-matsuri48

handa-dashi-matsuri49

handa-dashi-matsuri50

Prochain défilé en 2017.