Avant de me lancer dans la visite, je me résous à enfin manger quelque chose. Le jeûne forcé que je m’impose depuis mon arrivée au Japon commence à me peser. Je rentre dans un Combi et fais le plein en Onigiri et en Makimono. La petite vendeuse en profite pour me sortir quelques salutations en anglais. De bonne humeur, je lui réponds en anglais. Je m’installe à l’intérieur des forteresses dans un coin à l’ombre et grignote en regardant les passants.

Rassasié, j’entame la visite des lieux. Un complexe sportif semble avoir remplacé tous les vestiges médiévaux… Ça et là, on rencontre des sportifs en tenue. Attiré par un bâtiment de type colonial, je descends de ma butte et me prends de front une horde de collégiens en short qui font le tour de l’enceinte en courant… Ce bâtiment est en fait un musée. C’était autrefois un hôpital. L’architecture est vraiment surprenante. Au premier abord, on penserait à un pavillon colonial à cause de sa petite taille…

085

086