Une visite de Hakodate serait incomplète sans la vue panoramique du haut du mont Hakodate. C’est un passage obligé que l’on ne regrette pas. Il faut utiliser un téléphérique digne d’une grande station de ski.

045

C'est là qu'il faut aller pour apprécier la vue le soir, lorsque la ville s'illumine.

Pour ceux que cela intéresse, une autre chanson enka très connue évoque la ville de Hakodate : Kitajima Saburô "Hakodate no hito".

 

Une fois arrivé en haut, on peut à la fois apercevoir la ville et sa banlieue, se tourner du côté de Honshû (on distingue presque le golfe de Mutsu), ou bien contempler les reliefs montagneux de Hokkaidô. On se rend compte que Hakodate n’est pas à l’intérieur des terres mais au bout d’une petite presqu’île.

Le centre historique de la ville se trouve dans l’étranglement de cette presqu’île…

047